Publié par : endirectdelascandinavie | 14/02/2013

la Saint-Valentin en Suède

Plus qu’à la fierté nationale, l’incapacité avérée des Suédois à s’approprier des pratiques étrangères tenait à une sorte d’immobilisme social, doublé par moments, il faut bien l’avouer, d’une certaine autosatisfaction. Mais avec le temps, bien des murs sont tombés, et l’évolution la plus visible des dernières décennies est sans doute une plus grande réceptivité aux innovations commerciales. La Saint-Valentin a été adoptée par les Suédois, sans pour autant avoir de racines dans l’histoire nationale. Dès les années 1960, les fleuristes suédois – inspirés par les Etats-Unis – faisaient campagne tous les ans pour la Saint-Valentin. La coutume s’est largement généralisée dans les années 1980, et maintenant, on vend ici aussi des masses de roses, de friandises en forme de coeur et de pâtisseries.

La Saint-Valentin est appelée en Suède la « fête de tous les coeurs » et commémore un martyr romain. Depuis le Moyen-Âge, la Saint-Valentin, tous les 14 février, était en Angleterre, en Ecosse et en France le jour où les jeunes célibataires tiraient au sort leur partenaire pour les fêtes de l’été. En Suède, on le faisait à la Pentecôte.
En ce temps-là, on composait aussi des poèmes de circonstance, lettres d’amour rimées adressées à la personne de ses pensées. Au 19è siècle, l’usage s’est répandu d’envoyer des cartes imprimées décorées pour la Saint-Valentin. A la même époque, on avait pris l’habitude aux Etats-Unis de s’envoyer ce jour-là des cartes en forme de coeur, accompagnées ou non de coûteux présents.
Des Etats-Unis, la coutume s’est transmise en Suède où, à la faveur des écoles, elle s’est généralisée dans les années 1980, surtout parmi les enfants des écoles et les jeunes. En tout cas, la Saint-Valentin est un peu présente dans les rues de Stockholm, remplaçant les décorations de noël, mais pas dans les vitrines. De gros coeurs en guirlandes électriques étaient suspendues dans les rues piétonnes du centre ville et j’ai croisé beaucoup de vendeurs de roses rouges dans le métro et beaucoup d’hommes avec des fleurs dans les bras. Sinon, c’est un jour comme les autres.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :