Publié par : endirectdelascandinavie | 20/01/2013

les premiers sames

Pendant plusieurs milliers d’années, la population de la Fennoscandinavie vivait de chasse, de pêche et de collection. Cette population faisait partie d’un cercle culturel circumpolaire plus élargi, qui maintenait des contacts entre soi. Il y a 4000 ans, une partie de cette population de capture commença à s’établir comme fermiers sédentaires le long de la côte atlantique. Ses principaux contacts se tournèrent vers le sud et adoptèrent les traits communs de la culture du sud de la Scandinavie et la langue nordique. La population, qui continua à vivre de la capture, conserva l’ancienne langue et la culture, ainsi que tous contacts établis vers l’est. Les formes des objets et les symboles représentent deux façons de souligner l’identité ethnique.

Des archéologues ont trouvé à Sápmi des objets en céramique et en bronze, datant de 1500 avant J.C. La décoration apparaissant sur ces objets présente une certaine affinité avec les objets qui ont été retrouvés dans la Russie actuelle.

Ces deux différentes façons de gagner sa vie eurent pour conséquence que l’on marquait sa propre identité, sur les plans social, ethnique et idéologique. Au début de l’ère chrétienne, cette division était entièrement réalisée. La population qui vivait de la capture possédait une identité samienne. Même la recherche effectuée sur les noms de lieux révèle la présence d’une ethnie samienne au nord.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :