Publié par : endirectdelascandinavie | 31/12/2012

le nouvel an suédois

La célébration du nouvel an suédois ne se distingue pas beaucoup de celle des autres pays, mais contraste avec noël. Alors que le soir de noël, les rues sont pratiquement vides, l’animation est d’autant plus vive le soir de la saint Sylvestre. Noël est la fête de la petite famille, que l’on célèbre à la maison, le nouvel an se fête avec ses amis et connaissances, chez soi ou au restaurant. Alors que la cuisine de noël est « paysanne » et « traditionnelle », on s’efforce au nouvel an d’être aussi mondain qu’on en a les moyens – le champagne ou le mousseux pétille dans les verres, le homard ou le pâté de fruits de mer garnissent les assiettes. Et le magasin de vins et spiritueux suédois ne désemplit pas quelques jours auparavant.

Aux douze coups de minuit, on lance des serpentins, on souffle dans les mirlitons ou les serpents de papier et on tire des feux d’artifice depuis le balcon ou dans le jardin – et puis on se laisse aller au sentiment en évoquant l’année écoulée, et en faisant des voeux pour la prochaine. Le tapage fait partie intégrante de la tradition, mais les « pétards du nouvel an » d’autrefois étaient destinés à chasser les mauvais esprits. Même dans une cité universitaire internationale, les feux d’artifice ont commencé dès 20h et ils étaient beaux, ce n’était pas de petits, mais de beaux et grands. Très sympa!
La célébration de nouvel an a été influencée par la radio et la télévision. Aussi longtemps que la radio régnait seule, on écoutait avec émotion un acteur célèbre déclamer « Sonne, cloche éperdue au vertige du ciel » de Lord Tennyson et les carillons de toutes les cathédrales du pays saluer la nouvelle année. Aujourd’hui beaucoup regardent la télévision, qui s’efforce de glisser un peu de recueillement entre sketches et longs métrages.
Mais on rencontre encore quelquefois une manière plus archaïque de veiller jusqu’à la nouvelle année (une coutume qui n’était pas très répandue autrefois). Par exemple, les jeux de divination : ainsi on peut, peut-être avec les enfants, faire couler du plomb fondu dans de l’eau pour lire les formes qui en naissent ce que la nouvelle année nous réserve.

alors bonne année 2013 à tous, et que le meilleur nous attende tous…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :