Publié par : endirectdelascandinavie | 23/12/2012

les décorations de noël en Suède

Au Moyen-Âge, la chèvre était le symbole du diable qui accompagnait Saint-Nicolas lors de ses déplacements, les gens imaginaient la figure de la chèvre comme celle du diable avec des cornes.

Au 17è siècle, ce symbole pris une grande place dans les milieux ruraux. Les Chrétiens interprétaient la paille comme étant le premier lieu de repos du Christ, Jésus étant né dans une étable et de ce fait, on y trouvait beaucoup de paille.

On ne connaît pas vraiment le pourquoi de la couleur rouge qui entoure la chèvre en paille, certains disent que c’est pour rappeler les couleurs de Noël.

Entre la nuit précédent Noël et jusqu’au 26 décembre, les habitants des fermes se déguisaient avec un masque, de cornes et une peau de chèvre sur le dos et venaient faire peur à leurs voisins. Ils laissaient une chèvre de Noël sur le pas de la porte avec un petit morceau de papier sur lequel était inscrit une rime pour faire des farces pas toujours très agréables.

Au fil du temps, la chèvre n’eut plus de consonance diabolique et les gens la trouvèrent de plus en plus gentille et elle devint l’amie de tous. Aux alentours du 18ème siècle, la chèvre de Noël était, selon la légende, chargée de distribuer des cadeaux aux habitants.

Plus tard, elle fut remplacée par le lutin de Noël, qui venait, accompagné de sa chèvre, distribuer les cadeaux, et en délivrant les cadeaux, il inscrivait une rime qui définissait le contenu du présent que les enfants devaient trouver.

Maintenant, les deux sont remplacés par le Père Noël tel que nous le connaissons.

 

 

Le lutin de Noël

A Noël, on accroche des petites figurines sur les vitres et on installe des lumières scintillantes et de petits trolls sous le sapin.

La légende veut qu’autrefois dans les fermes, tout le monde avait son troll, un petit être irascible habillé de haillons souvent de couleur grise. Ils ne vivaient que dans les campagnes.

Il était appelé le »troll des fermes et des cultures ». Il était le »gardien » des récoltes tout au long de l’année. Il s’assurait que le troupeau était sain et que les bêtes avaient toujours de quoi boire et manger.

Il vivait sous le planche de la ferme et veillait sur la famille et leur assurait également une bonne santé et les protégeait des mauvais esprits. Il prévenait aussi des feux en donnant l’alarme.

Les fermiers devaient les respecter.

Quand arrivait Noël, le troll chevauchait sa chèvre de paille et faisait sa tournée de distributions de présents. Les fermiers devaient laisser dans un coin de leur grange un bol de riz crémeux pour le remercier d’avoir gardé la ferme et ses habitants durant toute l’année.

Si le troll dédaignait manger son écuelle de riz, les fermiers devaient s’attendre à passer une année noire et la misère pouvait s’abattre sur eux. Le troll protecteur pouvait alors partir s’installer dans une autre ferme au grand dam des fermiers.

Mais si le troll était satisfait, alors il pouvait laisser des présents aux familles en guise de satisfaction.

À partir de 1870, les Suédois ne purent résister à l’influence allemande de Saint Nicolas à la barbe blanche, et celui-ci devint le symbole du grand monsieur qui distribuait des friandises et des cadeaux et on relégua la chèvre en simple décoration de Noël.

Pour ne pas garder le nom de Saint Nicolas, on trouva un nouveau nom emprunté à la légende du lutin, pour l’appeler le lutin de Noël.

Pour lui donner un visage comme nous le connaissons de nos jours, les Suédois utilisèrent les dessins de la dessinatrice Jenny Nyström qui en 1880 représenta le lutin de Noël avec une barbe blanche et un bonnet rouge.

Et depuis c’est l’image que tous ont du Père Noël.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :