Publié par : endirectdelascandinavie | 13/12/2012

la Sainte Lucie

Aujourd’hui, nous sommes le 13 décembre et en Suède, on célèbre la Sainte Lucie. Il existe plusieurs versions sur l’origine de Sainte Lucie.

    * La première version veut que le nom de cette journée provienne d’une jeune femme, appelée Lucia, qui vivait dans le village de Syracuse en Sicile. A cette époque, les Romains occupaient l’île et persécutaient les Chrétiens.
    En l’an 304 après Jésus Christ, Lucia se retrouva mariée à un homme non croyant. Elle apporta avec elle une dot assez importante, mais elle préféra distribuer le tout à des familles pauvres et chrétiennes, soit en nourriture, soit en argent. Son mari n’était pas d’accord et la dénonça aux Romains.
    Ils la jugèrent et la condamnèrent à mourir. Et au matin du 13 décembre de l’an 304 après Jésus Christ, les Romains essayèrent de la noyer, mais ils n’y réussirent pas. Ensuite, ils essayèrent le feu, mais le feu ne l’atteignit pas. Ils décidèrent de la transpercer d’une épée et le sang coula sur la longue robe blanche et pure, et Lucia mourut. C’est aussi pour cela que depuis les jeunes filles portent une ceinture rouge sur une longue toge blanche. Et depuis Lucia devint une martyre.
    * La seconde version raconte que Lucia cachait ses amis chrétiens dans les sombres dédales des souterrains et passages contre la cruauté des Romains. Ellait toutes les nuits distribuer de la nourriture, notamment des gâteaux au safran, aux pauvres de son village. Comme elle voulait en apporter beaucoup, elle eut l’idée de poser sur sa tête une couronne avec des bougies pour pouvoir avoir les mains libres.

    * La troisième version dit que Lucia était Chrétienne et avait un magnifique regard. Un prince tomba éperdument amoureux d’elle, mais il n’était pas croyant et Lucia se détourna de lui.
    Et pour vraiment montrer sa foi en Dieu au prince, Lucia s’éborgna elle-même et donna ses propres yeux au prince pour qu’il ouvre son âme à Dieu. Il fut conquis et se convertit au Christianisme. Lucia obtint de Dieu de nouveaux yeux encore plus beaux que ceux donnés au prince. Et c’est pour cela que Sainte Lucia est la Sainte patronne de la vue.

    En Suède, on a institué cette fête, la Sainte-Lucie, au 19ème siècle. De nos jours, tôt le matin du 13 décembre, on choisit la plus jolie jeune fille du village ou de la ville. Lucia porte une couronne avec des bougies sur la tête, signe de lumière, et une longue robe blanche, signe de pureté, et une ceinture rouge. Les autres jeunes filles portent également toutes une robe blanche et une ceinture rouge et ont une simple guirlande sur la tête, sans bougie.
    Lucia est la première en tête de file et les autres jeunes filles la suivent, puis suive un groupe de jeunes gçons, également vêtus de blancs et portant un chapeau blanc conique, comme Merlin l’enchanteur.
    Lucia et ses amis se retrouvent pour visiter les écoles, les magasins, les hôpitaux, les églises. Lucia chante de nombreuses chansons et lit des poèmes. Elles offrent des tasses de café, des gâteaux au safran et au gingembre et des présents.
    Quelque soit son nom, elle sera, pour toute cette journée, Lucia, celle qui apporte la lumière. Elle chante l’obscurité de l’hiver et le retour de la lumière.

    La Sainte Lucie marque, avec l’Avent, le début de la saison de Noël. Avant la réforme du calendrier grégorien au 16ème siècle, la fête tombait le jour du solstice d’hiver dans l’hémisphère nord.
    Lors de la célébraton, la jeune fille élue « Lucia » marche devant une procession de femmes, toutes parées de blanc, avec une ceinture de tissu rouge. Elle porte une couronne de bougies, et les autres ont une bougie à la main. Les bougies représentent le feu, qui refuse de prendre la vie de Sainte Lucie. Les femmes chantent une chanson de Lucia en entrant dans la pièce, les diverses versions scandinaves parlant de la lumière avec qui Lucia vainc le noir. Après la fin de la chanson, la procession poursuit avec d’autres chants sur Lucia ou des chants de Noël.
    La Sainte Lucie est une fête très aimée des Suédois. Le soir et la nuit peuvent être très bruyants, étant surtout l’occasion de faire la fête. Certains vont jusqu’à tirer un petit feu d’artifice dans leur jardin pour « vaincre l’obscurité ».
    La célébration sous une forme moderne est due à l’iniative, en 1927, d’un quotidien de Stockholm, qui organisa la première procession officielle de Sainte Lucie, avec l’élection d’une Lucia. La pratique se répandit ensuite rapidement à travers tout le pays, grâce, en particulier, à l’influence de la presse locale.
Pour ma part, j’ai regardé le grand spectacle de Sainte Lucie à la télévision ce matin à 7h. Cette année, il se déroulait dans la cathédrale d’Uppsala. Puis, direction l’université, parce que ce n’est pas un jour férié. En arrivant, là une belle surprise ! Quelques courageux bravaient la neige et le froid pour nous offrir un petit gâteau au safran et un verre de glögg dehors. Malgré le froid, cela réchauffe directement…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :