Publié par : endirectdelascandinavie | 20/06/2012

le Danemark au sein de l’Union Européenne

Le Danemark fit sa demande d’admission à la CEE en 1961 et en 967 en même temps que la Grande-Bretagne, la Norvège et l’Irlande, mais les deux fois, le président français de Gaulle avait opposé son véto à l’entrée des Britanniques, alors le Danemark ne voulut pas adhérer à la CEE sans la Grande-Bretagne. Les négociations concernant l’entrée du Danemark furent entreprises en 1969, après le sommet de la Hague, et le Danemark devint membre de la CEE le 1er janvier 1973, en même temps que la Grande-Bretagne et l’Irlande. Le référendum préalable, qui engageait juridiquement les électeurs danois, avait réuni 63.3% de voix pour et 36.7% de voix contre l’adhésion du Danemark.

Les décisions du Conseil des ministres sont adoptées d’ordinaire à la majorité simple, mais certaines affaires exigent une majorité qualifiée et un vote pondéré. Le Danemark dispose de 3 voix sur 87. Sur les vingt membres de la Commission, le Danemark a un seul commissaire. Le Pqrlement de l’Union Européenne se compose de 626 membres; dont 26 Danois élus pour des périodes de 5 ans. Le premier scrutin direct aux élections européennes a eu lieu en 1979 et le nombre des Danois qui y ont participé a varié entre 46 et 53%.

Depuis 973, le nombre des secteurs politiques entraîné dans la CEE est allé croissant et six nouveaux pays en sont devenus membres (la Grèce, le Portugal, l’Espagne, l’Autriche, la Suède et la Finlande).

Le Danemark a organisé trois référendums sur la politique européenne : en 1986, 56.2% ont voté pour et 43.8% contre l’Acte Unique européen. En 1992, 50.7% ont voté contre et 49.3% pour le Traité de Maastricht. En 1993, 56.8% ont voté pour et 43.2% contre le traité de Maastricht modifié par les exceptions adoptées à Edimbourg.

Ces exceptions concernaient la politique de la défense, la troisième phase de lUME, Union Monétaire Européenne, et la monnaie commune, la citoyenneté des membres de l’Union Européenne, le domaine juridictionnel et enfin, le fait que l’objectif de l’Union ne devait pas être valable pour ces quatre domaines.

La position du Danemark en tant que membre de la CEE a changé vers 1985. Pendant la première période, la politique du Danemark vis-à-vis  de la CEE étant très marquée par la division de la Social-démocratie au sujet de la Communauté, le Danemark se concentra sur l’élaboration de la coopération économique et monétaire. Depuis le référendum de 1986, point culminant de ses désaccords politiques intérieurs, le Danemark s’est montré plus actif, travaillant par exemple à l’amélioration de la politique environnementale pour créer une plus grande ouverture au sein de l’UE, et à promouvoir l’intégration à l’UE des pays de l’Europe de l’Est. Cependant, la population danoise reste toujours sceptique vis-à-vis de l’intégration du Danemark dans l’UE et de l’abandon accru de sa souveraineté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :