Publié par : endirectdelascandinavie | 25/03/2012

Administration, financement et dépenses totales au Danemark

C’est l’Etat, qui est responsable de la législation et de la planification sociales, tandis que la responsabilité de l’administration des services sociaux incombe aux communes dans pratiquement tous les domaines, à l’exception des hôpitaux, qui sont du ressort des départements, des allocations journalières de chômage, qui sont administrées par les caisses dechômage, et des indemnités des accidents du travail, dont se chargent les compagnies d’assurance et la Direction des accidents du travail. Comparé à la plupart des autres pays de l’Union Européenne, le Danemark se distingue par le fait que les prestations sociales dépendent peu des cotisations des employeurs et des cotisations versées directement par les assurés, et que le droit à une aide en espèce ne dépend qu’en partie de l’activité professionnelle antérieure des assurés. Les trois quarts des dépenses sociales totales danoises sont financées par les pouvoirs publics, par le biais de la fiscalité et des taxes, contre un tiers seulement pour la moyenne des pays de l’Union Européenne en 1994, ce qui veut dire que le Danemark figure parmi les pays de l’UE, où la pression fiscale est le plus élevée.

Les dépenses sociales constituaient, en 1997, 43% de la totalité des dépenses publiques de fonctionnement de l’Etat et 31% du PIB danois. Calculées en prix constants, ces dépenses ont augmenté de 15% de 1992 à 1997. Une part croissante de ces prestations sont des prestations en espèces, 64% en 1997, et ce sont les dépenses dues aux allocations journalières de chômage et au nombre croissant des régimes d’insertion qui ont le plus augmenté. Les prestations d’assurance vieillesse, d’assurance maladie et de promotion de l’emploi constituent 70% des dépenses totales. A côté des régimes publics, il existe plusieurs centaines d’organismes bénévoles dépendant des églises et d’organisations humanitaires, des centres de crise, des services de visites, des lieux de contact et des centres d’hébergement. Le volume des aides sociales bénévoles a augmenté au cours de ces dernières années.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :