Publié par : endirectdelascandinavie | 22/03/2012

journée de la francophonie à Copenhague

Pia Petersen

Eh oui, aujourd’hui dans le monde entier, nous fêtions la journée de la francophonie. Et l’université de Copenhague n’était pas en reste, notamment grâce au département des études romanes. Aujourd’hui était organisée une grande journée sur les liens entre le Danemark et la francophonie. A première vue, aucun. Mais nous avons abordés de nombreux sujets passionnants, notamment le cas de Malte-Bruun, qui était le célèbre géographe de Napoléon, mais également un très grand homme de lettre danois. Nous avons également fait la connaissance de Pia Petersen, une Danoise qui vit en France et qui a toujours écrit ses romans en français (chez Acte Sud). Je peux vous dire que c’est vraiment une personnalité hors du commun, très dynamique, gentille et surtout grande admiratrice du français. Elle est arrivée en France sans un sou en poche, parce qu’elle voulait absolument apprendre le français pour écrire des romans en français. Cela peut paraître bizarre, mais elle savait depuis l’âge de 7 ans qu’un destin exceptionnel l’attendait en français. Maintenant, elle se revendique francophone malgré le fait qu’elle soit toujours de nationalité danoise, parce que son français est très bon et qu’elle écrit tous ses romans en français. Finale,ent; un auteur congolais l’a adopté en lui disant que dorénavant elle ést une auteur congolaise, originaire du Danemark et écrivant en français. Il faut dire qu’elle a voulu venir en France d’abord parce que c’est toujours le bordel, et qu’elle n’aimait pas le côté trop formaté et bien organisé du Danemark. Puis, c’est la richesse de la langue française qui l’a séduite. Comme quoi les plus grands défenseurs de la langue française ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Je vous recommande ses livres, mais elle nous déconseille vivement de lire son premier livre, qui; toujours d’après elle, est illisible et indigeste.

Pour cconclure cette journée bien riche, et comme preuve de l’importance de cet événement dans le monde francophone, nous avons le plaisir de recevoir la romancière canadienne Jocelyne Saucier, lauréate du Prix des cinq continents de la francophonie pour son dernier roman, Il pleuvait des oiseaux, son quatrième roman. Si vous aimez ou que vous êtes interessé par le grand nord et la liberté, avec des histoires tellement particulières et canadiennes, vous allez aimer ce roman. En tout cas, elle a une grande énergie et elle aime tellement écrire. Ce fut un plaisir de l’écouter nous parler de son processus d’écriture, de ses inspirations et de son univers, elle qui habite dans le nord du Canada.

Et nous avons fini la journée par un grand buffet tous ensembles avec des spécialités de tous les pays francophones. Alors, oui, au stand de la France il y a avait du bon fromage français, un vrai bonheur. Mais les stands du Benin et du Congo nous proposaient des spécialités délicieuses, notamment à la banane frite. j’ai également goûté un rosé de Monaco très bon. Le jambon seché de Belgique était tout aussi bon que les petits sandwichs d’Albanie. Les gâteaux au sirop d’érable du Canada étaient une vraie merveille. Ca aussi, c’est la francophonie dans toute sa splendeur ! Mais la plame d’or revient au stand français, qui nous proposait du bon fromage français, mais ils n’avaient pas de couteau pour couper le fromage. Là; je dis bravo !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :