Publié par : endirectdelascandinavie | 11/03/2012

Les premières associations danoises

Organe de défense d’intérêts donnés, l’association est un produit de la seconde moitié du XIXème siècle, époque où de nouvelles classes sociales, les paysans, les ouvriers et leurs mouvements, en firent un outil de sauvegarde de leurs propres intérêts. En même temps; par le biais de leurs organisations, ces classes nouvelles s’intégraient dans la démocratie grandissante.

Au Danemark, cette évolution se produisit en premier lieu et surtout à la campagne. Le réforme de l’agriculture, à la fin du XVIIIème siècle, et la conjoncture favorable aui dura jusqu’au dernier quart du XIXème siècle, permirent à l’agriculture de devenir la pierre angulaire du processus de modernisation de l’économie et la base de l’industrialisme naissant. Le résultat de cette évolution fut l’apparition d’une classe d’agriculteurs relativement aisée. La démocratie bourgeoise légalement instaurée par la Constitution de 1849 et l’instauration de l’autonomie des communes, en 1841, aui fut fortement élargie en 1867, offraient en même temps la possibilité d’influencer les conditions de vie et de défendre les intérêts de chacun.

On vit donc s’organiser de nombreuses associations nées des initiatives locales, et ce moule associatif servit à résoudre pratiquement tous les problèmes, tant sur le plan religieux et culturel que financier, social et politique. Ces associations comprenaient des groupes entiers de la population rurale, mais c’était les agriculteurs qui en prenaient l’initiative et qui les dirigeaient.

Un vague de mouvements diffus d’éveil religieux se manifesta pendant la seconde moitié du XIXème siècle dans les deux grandes mouvances religieuses et populaires qu’étaient la mission intérieure et le grundtvigianisme. Toutes les deux inspirèrent la création d’une multitude d’associations locales. On créa des associations de tir et de gymnastique, des associations de conférences, de jeunesse, d’écoles supérieures populaires; d’écoles libres et de communautés électives. Pour abriter toutes ces activités, les paroisses construirent l’une après l’autre des maisons de réunions et des maisons pour les congrégations.

Le recyclage de la production agricole danoise dans une production essentiellement animale, qui eut lieu dès les années 1880, fut largement réalisé d’une part par les propres organisations des agriculteurs, de l’autre par le mouvement coopératif avec les laiteries et les boucheries coopératives. Au plan politique, on vit se créer des organisations d’électeurs locaux et les Danois s’assurèrent au niveau social en créant des caisses de maladie, d’assistance, d’épargne et de frais funéraires.

Ces premiers mouvements populaires de la société rurale furent suivis par des mouvements populaires chez les groupes situés au bas de l’échelle sociale, dans les villes et à la campagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :