Publié par : endirectdelascandinavie | 07/03/2012

La monarchie constitutionnelle

Le prince Christian de Glucksbourg qui descendait de la Maison royale en droite ligne masculine, succéda à Frederik VII sous le nom de Christian IX. Le trône échut donc à la lignée des Glucksbourg.

Christian IX fut surnommé le « beau-père de l’Europe », sa fille Alexandra ayant épousé le roi d’Angleterre, Edouard VII, sa fille Dagmar l’empereur de Russie Alexandre III, et sa fille Thyra le duc Ernst August de Cumberland. Lorsque Vilhelm, le fils de Christian IX, devenu Georg Ier, les réunions de famille de Christian IX au château de Fredensborg comptaient une bonne partie des familles royales européennes. En 1905, Carl, le petit-fils de Christian IX, devint roi de Norvège sous le nom de Haakon VII.

Frederik VIII succéda à son père en 1906, mais son règne fut de courte durée puisqu’il mourut en 1912. Son fils aîné, Christian X, qui régna jusqu’en 1947, restera dans l’histoire d’abord parce qu’il traversa à cheval en 1920 la frontière du Sud du Jutland lorsque cette province, perdue en 1864, fut rétrocédée au Danemark, ensuite parce qu’il focalisa le sentiment national des Danois pendant l’occupation allemande de 1940 à 1945.

Son fils aîné, Frederik IX,  qui avait épousé en 1935 la princesse Ingrid de Suède, fille de Gustav VI Adolf de Suède, accéda au trône en 1947. Il contribua pendant son règne à renforcer la monarchie constitutionnelle en acceptant que le roi soit privé de pouvoir politique. En tant que chef de l’Etat, le monarque régnant collabore à la formation des gouvernements, il est officiellement à  la tête du gouvernement et représente le Danemark à l’étranger. La compréhension, dont a fait preuve la famille royale dans ce domaine et les contacts étroits qu’elle a entretenus avec la population, ont consolidé sa position, qui ne fait l’objet d’aucune contestation, à une époque où la justification de la monarchie est remise en cause dans plusieurs autres pays.

La loi sur la succession au trône du 27 mars 1953, ayant confirmé les droits des Glucksbourg à cette succession, ce sont les successeurs  de Christian X qui doivent hériter du trône. Aux termes de la loi, les héritiers de sexe masculin ont la préséance, mais en l’absence d’héritiers, la couronne doit revenir à la fille aînée du roi. C’est ainsi qu’à la mort de son père, en 1972, la princesse Margrethe put accéder au trône sous le nom de Margrethe II et que pour la première fois depuis la mort de Margrethe Ière, en 1412, le Danemark est gouverné par une femme.

la famille royale danoise en août 2011

la famille royale danoise en août 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :