Publié par : endirectdelascandinavie | 21/01/2012

reine Margrethe II : 40 ans de règne

Le hasard fait décidemment bien les choses pour moi. D’abord les championnats du monde de cyclisme sur route étaient organisés la même année que j’allais étudier à Copenhague, car quand j’ai pris ma décision et fais toutes les démarches, je n’étais pas au courant. Et maintenant, j’étais à Copenhague pour un événement encore plus historique : la célébration des 40 ans de règne de la reine Margrethe II, qui monta sur le trône danois le 14 janvier 1972, à la mort de son père, le roi Frédéric IX. Le hasard est vraiment gentil avec moi cette année et je n’allais pas  rater cet événement.

Me voilà donc en route pour la place de l’hôtel de ville de Copenhague le samedi 14 janvier. En effet, une grande cérémonie, suivi d’un déjeuner, était organisé en son honneur avec les personnalités politiques importantes. Parmi eux, j’ai pu apercevoir le roi de Suède et sa femme, ainsi que la première ministre danoise. Je peux vous dire que son arrivée a été très bien perçue par les Danois, qui ont tous agité leur drapeau danois à son arrivée. C’était très surprenant.

Nous étions très nombreux à attendre l’arrivée de la reine. Heureusement que les Danois sont bien organisés et très fiers de leur famille royale, car nous avons pu tout suivre sur les écrans géants que la télévision danoise transmettait également en direct. Donc, oui, je suis encore passée à la télévision nationale danoise. En tout cas, ces festivités, qui avaient déjà commencé depuis le début de la semaine, avaient leur point final ce jour-là.

L’événement, que nous attendions tous, était le défilé en carosse de la reine et du prince consort Henrik. En effet, ils sont partis d’Amalienborg, le palais royal pour rejoindre la place de l’hôtel de ville en carosse, en passant par la grande avenue piétonne, le tout entouré de la garde nationale à cheval. Et il y avait beaucoup de monde sur leur route pour saluer la reine. Et là, je peux vous dire que j’ai eu de la chance, j’étais au bord de la route, et j’ai pu voir le prince consort Henrik à moins de trois mètres, car il était de mon côté, et la reine tout aussi bien. Je n’ai pas de photos de l’événement, mais j’ai tout filmé. J’essayerai de vous montrer mes petits films sur mon blog. En tout cas, ce fut un grand moment très sympathique, tout le monde était ravi de voir la reine et de lui faire signe avec le drapeau danois ou le drapeau groenlandais ou le drapeau féroïen. Un vrai moment fédérateur.

Puis, la reine et le prince consort sont entrés à l’intérieur de la mairie. Nous avons tout suivi sur les écrans géants. Honnêtement, je ne savais pas ce qui allait se passer et il faisait très froid en plus ce jour-là. Mais vu que tout le monde restait, je me suis dis qu’il allait peut-être se passer quelque chose d’intéressant et je n’ais pas été déçue. Sur l’écran géant, nous avons suivi toute la cérémonie, qui mettait également les Groenlandais et les Féroïens à l’honneur, pour bien rappeler qu’ils sont une partie importante du Danemark. En avançant vers l’écran géant, j’ai fini devant la porte de l’hôtel de ville, juste au moment où tous les invités de la cérémonie, qui ne restaient pas au déjeuner, sortaient pour une dernière petite animation. Nous avons eu le droit à un animateur, qui nous a tous fait chanté ensemble. Et là, vous allez me dire, mais tu connaissais les chansons ? Et bien non, je ne connaissais pas les paroles, mais l’idée géniale était que les paroles étaient affichées sur l’écran géant. Donc, j’ai pu suivre et chanté avec tout le monde. Un vrai moment convivial et chaleureux.

Et là, vous allez me dire, mais pourquoi chanter dans le froid ? Et bien, d’abord pour nous réchauffer un petit peu et surtout pour nous préparer à chanter une super chanson à la reine. En effet, j’ai appris la chanson «  »Monark », titre que je ne pense pas avoir à traduire. En gros, la chanson disait : merci monarque, grâce à toi nous pouvons faire une très belle fête et nous ne pouvions pas rêver d’avoir un meilleur souverain que toi, maintenant nous attendons que tu viennes nous faire signe, avant de rentrer chez nous. Et lorsque la reine est apparue au balcon de l’hôtel de ville, pour nous faire signe, nous nous sommes tous mis à changer cette chanson, et avons terminé avec 9  »hourra ». La reine était très heureuse, cela se voyait sur son visage et les invités du déjeuner ont même regardé par la fenêtre pour voir ce qui se passait. Et il y avait beaucoup de monde sur cette place, elle était noire de monde et rouge de drapeaux.

C’est pour ces moments que j’aime autant les pays scandinaves. Tout le monde se sentait danois, même s’ils étaient étrangers comme moi, envahis par un sentiment de joie très simple et de convivialité. C’était d’une simplicité, mais tellement chaleureux. Et tous les grands événements scandinaves, auxquels j’ai assisté, comme la fête de l’été, la fête nationale en Suède, ou tout simplement noël ou le nouvel an, sont des vraies fêtes pour tout le monde, sans distinction, et tellement chaleureuses et conviviales, un vrai moment où nous pouvons communiquer tout simplement. Des grands souvenirs….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :