Publié par : endirectdelascandinavie | 20/11/2011

les îles Féroé

Drapeau des îles Féroé

Drapeau officiel des îles Féroé

Les îles Féroé sont un archipel subarctique, situé entre la mer de Norvège et l’océan Atlantique nord, à peu près à mi-chemin entre l’Ecosse et l’Islande. Les îles Féroé forment un pays constitutif du royaume du Danemark, avec le Danemark et le Groenland. Elles se situent à approximativement équidistance de l’Islande, la Norvège et de l’Ecosse. La terre la plus proche est l’île écossaise de North Rona de l’archipel des Shetland, à 260 km au sud. La superficie de l’archipel atteint 1399km². Le tracé littoral est évalué à 1117km pour les 18 îles au total. Il n’y a pas de lac ou de cours d’eau importants. Elles couvrent 1400 km² pour une population de presque 50000 habitants en 2010.Faroe Islands in its region.svg

Armoiries des îles Féroé

les Armoiries des îles Féroé

Son nom danois « Færøerne » pourrait provenir du vieux norrois « fær » pour mouton et « øerne », étant le pluriel défini de ø (« île »); Færøerne signifierait selon cette hypothèse « les îles aux moutons », ce qui est tout à fait possible car il y a l’équivalent d’un mouton pour deux habitants aux îles Féroé.

L’histoire ancienne de l’archipel est mal connue. Des moines irlandais pourraient s’y être installés au VIè siècle et y introduire des moutons et des chèvres, mais ce point n’est pas confirmé. Vers 650, des Scandinaves s’installèrent sur l’archipel, y apportant le vieux norrois, qui évolua par la suite pour le donner le féroïen actuel, très proche de l’islandais actuel. On suppose que ces colons ne venaient pas directement de Scandinavie, mais plutôt de communautés scandinaves autour de la mer d’Irlande, des Shetland ou des Orcades. Selon la saga des Féroïens, le premier à poser pied sur les Féroé fut Grimr Kamban, dans l’espoir de fuire la tyrannie du roi de Norvège, Harald Ier.

Au XIè siècle, Sigmundur Brestisson, dont le clan a prospéré dans le Sud des îles, mais a été quasiment exterminé par des envahisseurs venus du nord de l’Archipel, s’échappa en Norvège. Il fut renvoyé aux îles Féroé afin d’en prendre possession au nom du jarl Håkon Sigurdsson. il introduisit le christianisme et, bien qu’assassiné par la suite, les îles devinrent la possession du roi de Norvège Olqf Tryggvason. La domination norvégienne fut maintenu jusqu’en 1386, lorsque les îles furent intégrées à l’Union de Kalmar, puis à la double monarchie Danemark-Norvège. Le Danemark prit progressivement contrôle de l’archipel et, lorsque l’union avec la Norvège fut dissoute en 1814, conserva la possession des îles. Le monopole du commerce dans les îles Féroé fut aboli en 1856. Vers la fin du XIXè siècle, l’archipel connut un éveil national, initialement centré sur le maintien du féroïen et donc culturellement orienté, puis après 1906, politiquement orienté avec la création des premiers partis politiques.

Le 12 avril 1940, trois jours parès l’invasion du Danemark par l’Allemagne nazie, les troupes britanniques envahirent l’archipel pour éviter que les Allemands n’y établissent une base avancée et pour renforcer le contrôle britannique dans l’Atlantique Nord. En 1942-1943, les Britanniques construisirent le seul aéroport des îles, l’aéroport de Vágar. Le contrôle des îles fut restitué au Danemark à la fin de la Seconde Guerre mondiale, mais une autonomie large fut introduite en 1948. En 1973, les îles Féroé ne rejoignirent pas la Communauté européenne avec le Danemark. L’archipel connut de sérieuses difficultés économiques dans les années 1990, à la suite de l’effondrement de l’industrie de la pêche et entreprit dès lors de diversifier son économie.

Le climat de ces îles subarctique maritime. Le caractère océanique est déterminé par la Dérive atlantique nord, aux étés frais, avec des températures moyennes de 9.5-11°C et aux hivers doux, avec températures moyennes de 3-4°C. Les brouillards sont fréquents, la vitesse moyenne du vent est de 16-22 km/h. On compte quelque 260 jours de pluie par an en moyenne,avec des précipitations annuelles sur la capitale de 1280 mm et sur les sommets septentrionaux de 3000mm.

Les îles Féroé sont sous le contrôle du Danemark depuis 1388. Depuis 1948, l’archipel est une province autonome et reçoit d’importantes subventions annuelles de la part du Danemark. En tant que territoire autonome, les îles Féroé sont un membre du conseil Nordique. Cependant, les îles Féroé ne sont pas reconnus par l’ONU en tant que nation indépendante. Les îles Féroé sont une province autonome du royaume du Danemark depuis 1948. Elles possèdent un gouvernement autonome dans toutes les affaires à l’exception de la Défense. Les habitants des Féroé sont partagés à peu près à part égale entre les partisans de l’indépendance et ceux qui préfèrent rester dans le royaume du Danemark. Qui plus est, le traité d’accession du Danemark précise que les citoyens danois résidant dasn les îles Féroé ne sont pas citoyens de l’Union Européenne. L’archipel n’est pas couvert non plus par la convention de Schengen, mais il n’existe aucun contrôle douanier lorsqu’on voyage entre les îles Féroé et un pays membre de l’espace Schengen, les Féroé étant membre de l’Union nordique des passeports depuis 1966.

Timbre des îles Féroé, reproduisant une carte des pays scandinaves de 1573, l'archipel figurant au centre de l'image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :